Nos tutelles

CNRS Université de Strasbourg

Nos partenaires

Ecole et Observatoire des Sciences de la Terre Ecole Nationale du Génie de l'Eau et de l'Environnement de Strasbourg

Rechercher




Accueil > Production scientifique > Séminaires archivés

2014

publié le , mis à jour le

11 décembre 2014
Sécurité informatique rue Blessig - campagne 2014.
Yasmina RAMRANI, Nicole MAHR et Alain CLEMENT - Service Informatique du LHyGeS
résumé
Ce séminaire informatique concernera les points suivants :
- 1. Un nouveau chantier informatique va débuter à partir de décembre 2014. Le domaine informatique CGS qui est géré par des serveurs sous Windows 2003 va être progressivement remplacé par un domaine appelé BLE.
Il sera géré sous système Windows 2012. Cette évolution est nécessaire. Le système 2003 ne sera plus supporté par Microsoft à partir de mi-2015.
Cette migration impactera chaque poste informatique du domaine CGS ainsi que quelques habitudes informatiques locales (utilisation des serveurs communs, partage des données, etc.)
Les enjeux de la migration et ses conséquences pour les utilisateurs seront expliqués lors du séminaire.
- 2. Quelques outils informatiques liés à la sécurité seront également proposés à la communauté. Les questions suivantes seront abordées :
* Comment chiffrer une clé USB ou un répertoire "sensible"
* Comment stocker les mots de passe de façon sécurisée
- 3. Enfin un projet de sauvegarde générale des données des équipes de recherches et des laboratoires sera présenté. Les avantages d’une telle solution seront détaillés. On expliquera également comment chacun pourra préciser le volume de ses données à sauvegarder.

4 décembre 2014
La recharge artificielle des eaux souterraines en Tunisie : étude de cas et modélisation numérique.
Lotfi DRIDI - chercheur invité de l’Institut Supérieur Agronomique de Chott Meriem (ISA-CM) à Sousse (Tunisie)
résumé
La Tunisie est un pays caractérisée par un climat semi-aride avec une hétérogénéité spatiale et temporelle marquée des précipitations. Au cours des dernières décennies, l’exploitation des ressources en eaux souterraines s’est intensifiée. L’indice d’exploitation est passé de 81% en 1980 à 114% en 2010 pour les nappes phréatiques et de 51% à 86% pour les nappes profondes.
Dans ce contexte de surexploitation des eaux souterraines, l’optimisation de la recharge artificielle des eaux souterraines à partir des eaux de surface et des eaux usées traitées représente un point focal dans la nouvelle stratégie de l’eau en Tunisie. Plusieurs sites de recharge sont utilisés (oued, carrière, puits et bassins) avec comme objectifs de rétablir les équilibres hydrodynamiques des systèmes aquifères surexploités et stopper l’intrusion marine dans les zones côtières. Il est à noter que le volume moyen annuel injecté est d’environ 40 Mm3. Toutefois, cette technique se confronte à un manque de compréhension de certains mécanismes qui gouvernent l’écoulement et le transport de ces eaux dans la zone non saturée et dans la nappe. L’optimisation de cette technique est ainsi une nécessité absolue en vue de traiter ces eaux en utilisant le massif poreux en place et surtout pour ne pas engendrer une pollution du milieu souterrain (sol et eau de la nappe).
La présentation portera sur l’expérience tunisienne de recharge artificielle en exposant quelques résultats expérimentaux et numériques enregistrés au droit de la plaine de Sidi Bouzid située au centre ouest du pays (eaux de surface) et la nappe côtière de Korba localisée dans le cap bon (eaux usées traitées).

28 novembre 2014
Gaz de schistes : quantifier les sources et le flux du carbone.
Daniele PINTI - professeur à l’Université du Québec à Montréal (Canada)
résumé
Rares sont encore les études visées à déterminer les quantités de méthane naturel présentes dans les eaux souterraines avant la fracturation hydraulique dans les régions productrices des gaz de schistes. Ces études peuvent aider à la compréhension des sources et processus de migration du méthane et délimiter les zones à risque. De plus, ces données sont importantes pour quantifier les sources géologiques de méthane et les flux à travers la croute (micro- et macro-seepage).Mal quantifiées, elles peuvent s’avérer un source importante de gaz à effet de serre, pas pris en considération par les modèles climatiques de l’ICPP. Ici on présentera les résultats d’une étude sur le méthane naturel dans les eaux souterraines du sud du Québec ou les shales de l’Utica sont la cible de l’exploration pétrolière et les estimations du flux de carbone dans ces régions.

7 novembre 2014
Estimer la résilience des écosystèmes d’eaux douces contaminés par le mercure : le cas de l’Elbe en Allemagne.
Nicolas ESTRADE - chercheur (post-doc) à l’Université de Vancouver (Canada)

17 octobre 2014
Etude expérimentale et modélisation des processus d’adsorption de solutés inorganiques sur des minéraux argileux.
Emmanuel TERTRE - Maître de conférence à l’IC2MP de Poitiers

9 octobre 2014
The Complexity of Human and Ecosystem Interactions in an Agricultural Landscape.
Richard COUPE -USGS, United States Geological Survey of Mississipi, USA

2 octobre 2014
Journée doctorale au LHyGeS
- Transport de nanoparticules de TiO2 en milieu poreux saturé et insaturé. - Yvan TOLONI
- Du bassin versant au grain minéral : compréhension des mécanismes de fractionnement de séries radioactives de l’U dans les sédiments hymalayens. - Clio BOSIA
- Simulation numérique de l’écoulement à l’échelle d’un bassin versant. - Yi PAN
- Evaluation des impacts et des risques des nanoparticules manufacturées de TiO2 par une approche combinée d’Analyse du Cycle de Vie et d’Ananlyse du Risque. - Véronique ADAM

29 septembre 2014
Contraints on the role of tectonic and climate on erosion revealed by two time series analysis of marine cores around New Zealand..
Antoine COGEZ - chercheur à l’Université de Lausanne (Suisse)

24 septembre 2014
Clumped-isotope geochemistry of carbonates : A new tool to study geological processes from paleoclimatology to low-grade metamorphism.
Stephano BERNASCONI - Professeur à l’EHT de Zurich Geologisches Institut (Suisse)

27 juin 2014
Nucléation et croissance des particules minérales : Comparaison des approches numérique et expérimentale.
Claudine NOGUERA - Directrice de Recherche CNRS à l’Institut des Nanosciences de Paris
résumé
L’application du code NANOKIN fournit un éclairage intéressant de la simulation numérique sur la formation de deux types de particules minérales (calcite, silice) obtenue par d’autres équipes en conditions expérimentales.

28 mai 2014
Rôle des phénomènes de transport non diagonaux dans les formations argileuses compactées étudiées dans la problématique du stockage de déchets nucléaires.
Jean-Michel MATRAY - Chercheur au Laboratoire LETIS - IRSN/PRP-DGE/SRTG/LETIS à Fontenay-aux-Roses
résumé
Les semi-perméables enfouis en profondeur présentent souvent des anomalies de charge hydraulique par rapport à leur encaissant aquifère et dont l’origine est souvent inconnue. Un excès de charge d’environ 50m a notamment pu être mesuré par l’Andra dans l’argilite du Callovo-Oxfordien, au sein de son laboratoire de Meuse-Haute-Marne à Bure. Le Callovo-Oxfordien a été sélectionné comme roche hôte potentielle d’un stockage de déchets radioactifs de haute activité et de moyenne activité à vie longue. Un excès de charge du même ordre (environ 30m) a également été mesuré sur le Toarcien / Domérien, couche argileuse indurée de 250m d’épaisseur traversée un tunnel ferroviaire, dans le laboratoire souterrain IRSN de Tournemire (Aveyron).
L’étude des phénomènes affectant ces semi-perméables doit aider à mieux évaluer la sûreté de ce type de stockage où la roche hôte représente la barrière géologique dont le rôle est le confinement des radionucléides dans le temps et l’espace.
Les mécanismes susceptibles de contribuer aux excès de charge hydraulique sont nombreux : i) les processus hydromécaniques avec les variations du stress total lié au déséquilibre de compaction et au comportement viscoplastique des argiles ; ii) les changements de condition aux limites avec notamment les déséquilibres liés à l’érosion ou aux glaciations ; iii) les transformations diagénétiques susceptibles de générer un excès d’eau dans la porosité ; iv) les phénomènes osmotiques(osmose chimique, osmose thermique,osmose électrique)...
C’est dans le but d’identifier et quantifier la contribution de chaque mécanisme susceptible de contribuer aux excès de charge hydraulique que l’IRSN a mené cette étude dans la couche argileuse du Toarcien/Domérien de Tournemire. Il s’agit d’un aquitard marqué par de très faibles perméabilités (1E-14 à 1E-15 m/s). Cette étude a nécessité la réalisation de forages dédiés à ces acquisitions, entièrement carottés et à l’air, et dans lesquels des équipement hydrauliques ont été installés. Une attention particulière a été portée aux processus de transport comme la convection, l’osmose chimique et l’osmose thermique, respectivement responsables de flux d’eau sous gradient de pression, de concentration et de température. La quantification de leur contribution relative au flux d’eau a nécessité l’acquisition de leurs gradients de force (charge, température et concentration) notamment par le biais des équipements hydrauliques et leurs paramètres de transport respectifs (perméabilité, coefficient d’efficacité osmotique, perméabilité thermo-osmotique) sur toute la couche argileuse. Cela a nécessité en particulier le développement de modèles osmotiques spécifiques permettant notamment de mieux expliquer la distribution des espèces ioniques dans les pores accessibles au transport. Une modélisation 1D basée sur l’application de l’équation de continuité en régime permanent a été réalisée.
Une reproduction satisfaisante de l’excès de charge hydraulique mesuré a été obtenue en couplant tous les phénomènes de transport susceptibles de générer un flux d’eau (convection et phénomènes osmotiques).
Ce résultat suggère que l’hypothèse de flux couplés en régime permanent est plausible sans toutefois exclure d’autres processus. Les simulations montrent également une inversion de la direction de l’écoulement qui devient ascendant lorsque l’osmose thermique est considérée. Ces simulations ont également permis de comparer les temps caractéristiques de diffusion à ceux de l’écoulement en couplant tous les flux d’eau. Cela n’a pu se faire que par une étude complémentaire permettant d’acquérir les paramètres de transport diffusifs (porosité accessible à l’eau et aux espèces mobiles, coefficients de diffusion de pore associés) sur toute la colonne sédimentaire. Les résultats suggèrent que la diffusion reste le phénomène dominant de transport pour les solutés et donc pour les RadioNucléides à l’échelle de la formation.

22 mai 2014
Characterization of sedimentary basins in the presence of mechanical and geochemical compaction.
Monica RIVA - professeur à Politecnico de Milano (Italy)
résumé
We present an inverse modeling procedure for the estimation of model parameters of sedimentary basins subject to compaction due to mechanical and geochemical processes. We consider a sandstone basin whose dynamics are governed by a set of unknown model parameters. These include geophysical and geochemical system attributes as well as pressure and temperature boundary conditions. Parameter estimation is performed within a Maximum Likelihood framework. Results are illustrated for a one-dimensional setting involving quartz cementation and mechanical compaction in sandstones.

17 avril 2014
Espace Numérique BLEssig (ENBLE) - un nouveau service de partage de données
Alain CLEMENT - Service informatique du LHyGeS
résumé
Ce service vous permettra de partager vos données numériques avec des utilisateurs locaux et avec des correspondants étrangers. Il vous donnera aussi accès de façon sécurisée à vos données depuis n’importe quel poste relié à Internet. Ce service est comparable à ce qu’offre Dropbox. Il devrait fortement réduire l’usage des clés USB.
Les fonctionnalités de ce service et son mode d’emploi vous seront présentés au cours du séminaire.

3 avril 2014
Analyse des motifs temporels d’une chronique décennale de qualité de l’eau dans un observatoire agro-hydrologique.
Alice AUBERT - Après un doctorat à l’UMR SAS (Sol Agro et hydrosystème Spatialisationelle) de Rennes, elle travaille à présent au niveau de la communication scientifique au sein de l’Université de Rennes1
résumé
En ces temps de changements et d’incertitudes, observer sur le long terme les bassins versants est nécessaire pour comprendre les processus hydrologiques et leur variabilité. Les compartiments hydrologiques des bassins versants ont leur signature chimique et dynamique propre. Ils se mobilisent et se combinent dans le temps, selon le climat et l’état du bassin versant, pour donner la signature chimique du cours d’eau. Le site de Kervidy-Naizin situé en contexte agricole intensif (Observatoire de Recherche en Environnement AgrHys) possède à ce jour 12 ans de données journalières de concentration en solutés. Quatre méthodes d’analyse fonctionnelle du bassin versant ont été appliquées à ces données exceptionnelles. Chacune se focalise sur une échelle de temps : l’évènement (la crue), la variabilité intra-annuelle (la saisonnalité) et la variabilité inter annuelle (moyen terme). La dernière méthode permet de considérer les trois échelles.
Ces méthodes montrent que le signal de chimie de l’eau est structuré dans le temps. Dans le bassin versant, différentes dynamiques d’exportation sont observées, dues aux sources spatiales des solutés liées à leur origine (agricole ou production interne). Définir ces dynamiques a conduit à un modèle conceptuel d’exportation des solutés réconciliant hydrologie quantitative et hydrochimie. Les saisons, transparaissant dans la dynamique de la nappe, contrôlent principalement l’exportation des solutés. La saisonnalité influence aussi les exportations à l’échelle de l’évènement. Les années aux conditions hydrométéorologiques extrêmes modifient la chimie de l’eau. Les résultats montrent l’importance du cycle humectation - dessiccation du bassin versant dans les processus d’exportation des solutés. Les perspectives sont de transposer les méthodes utilisées à d’autres ORE et de vérifier la généricité des résultats.

20 mars 2014
Présentation de la SATT Conectus et des activités destinées aux laboratoires en gestion CNRS, puis présentation sur la sensibilisation à la propriété intellectuelle, notamment sur les bases de données et des logiciels.
Mme Analbery MONTEIRO - Chargée d’affaires Détection et Contrats - Pôle API Permanence ICube Illkirch.

30 janvier 2014
Source, production et mécanismes de transfert des matières organiques dissoutes dans les bassins versants élémentaires sur socle.
Gérard GRUAU - DR CNRS - Observatoire des Sciences de l’Univers de Rennes (OSUR)
résumé
Les matières organiques dissoutes (MOD) sont une des composantes du cycle externe du carbone. Ce sont aussi des vecteurs importants de polluants dans l’environnement. La présence de MOD en fortes concentrations complique par ailleurs le traitement de l’eau, faisant des MOD un enjeu économique important dans de nombreux pays. Dans les rivières, l’essentiel des MOD provient des sols des bassins versants. A l’heure actuelle et malgré de nombreux travaux, les sources et les mécanismes par lesquels les MOD sont produites dans les sols demeurent encore mal compris, comme est encore mal compris le rôle de la dynamique de l’eau sur ces sources et mécanismes. Les bassins versants expérimentaux de type ORE constituent sur ce plan des outils de recherche privilégiés de par leur capacité à acquérir en parallèle et en continu des informations sur la concentration et la composition des MOS au sein des eaux du sol et des eaux de surface, tout en contraignant la dynamique des transferts de l’eau dans le sol et du sol vers la rivière. L’objectif de cette conférence sera de montrer 1) comment l’utilisation couplée de ces informations permet de placer des contraintes de premier ordre sur les sources, les mécanismes de production et de transfert des MOD dans les bassins versants, et 2) comment la dynamique chimique et isotopique des MOD et la dynamique de l’eau sont, dans ces systèmes, très fortement couplées.

29 janvier 2014
présentation de sondes Nano-SIMS pour les domaines d’applications et spécificités à la géochimie
Gérard GRUAU - DR CNRS - Observatoire des Sciences de l’Univers de Rennes (OSUR)

24 janvier 2014
Fluid-rock interaction - a major rock-forming process in the Earth’s crust.
Andrew PUTNIS - PhD à l’Institut de Minéralogie de Münster (Germany)

16 janvier 2014
Nouvelles contraintes environnementales à la limite Crétacé-Tertiaire.
Nathalie VIGIER - CR au LOV Laboratoire d’Océanographie de Villefranche s/Mer.