Nos tutelles

CNRS Université de Strasbourg Ecole Nationale du Génie de l'Eau et de l'Environnement de Strasbourg

Nos partenaires

Ecole et Observatoire des Sciences de la Terre

Rechercher




Accueil > Production scientifique > Séminaires archivés

2019

publié le , mis à jour le

17 septembre 2019
L’intrusion saline dans les aquifères côtiers.
Mahdi RAJABI - Professeur adjoint à l’Université Modares en Iran.
Il a obtenu son doctorat il y a 3 ans de l’Université de technologie de Sharif, qui est la première Université iranienne. Son directeur de thèse est Ataie-Ashtian, professeur associé à l’Université de Sharif et à l’Université Flinders en Australie.
Son travail de recherche porte principalement sur les interactions modèle-données (analyse de sensibilité et estimation de paramètres) pour les modèles hydrologiques et hydrogéologiques.

16 septembre 2019
Dancing with Models - The Importance of Model Partner Software.
John DOHERTY - lauréat du prix Darcy lecture 2019 et auteur de PEST, un logiciel de calibration et d’analyse d’incertitude de modèles hydrogéologiques.

18 juin 2019
Transport de chaleur dans les milieux fracturés, de l’échelle de la fracture à l’échelle du site
Olivier BOUR - Professeur à Géosciences Rennes

résumé

5 juin 2019
The terrestrial water cycle is often assessed annually at catchment scale. But water stored in catchments is poorly mixed, and at timescales often well beyond the calculation of annual water balance. Here I explore the characteristic water ages of water draining the critical zone that point to compartmentalization—and the need to understand the connections and disconnections between different water stores in catchments. This talk tries to summarize some of the transit time work me and my students have done over the years and what is captured in a Nature-Geosci commentary from 2017.
Jeff Mc DONNELL - Professeur d’Hydrologie et Directeur Associé du "Global Institute for Water Security" de l’Université du Saskatchewan au Canada
Ce séminaire est organisé dans le cadre d’un échange entre le LIST (Luxembourg Institute of Science and Technology) où Jeff Mc Donnell est actuellement en détachement et le LHyGeS.
résumé
The terrestrial water cycle is often assessed annually at catchment scale. But water stored in catchments is poorly mixed, and at timescales often well beyond the calculation of annual water balance. Here I explore the characteristic water ages of water draining the critical zone that point to compartmentalization—and the need to understand the connections and disconnections between different water stores in catchments. This talk tries to summarize some of the transit time work me and my students have done over the years and what is captured in a Nature-Geosci commentary from 2017

23 mai 2019
Déterminer les propriétés hydrodynamiques d’un sable à partir de suivi radar de sol de tests d’infiltrométrie (anneau et Porchet).
Albane SAINTENOY - Maître de Conférence au laboratoire de Géosciences Paris Sud
résumé
Une méthode récente utilise des mesures statiques de radar de sol au cours de tests d’infiltrométrie pour estimer les paramètres hydrodynamiques (Saintenoy et al. 2008, Léger et al., 2014, Léger et al. 2016). Les codes Hydrus-1D ou SWMS-2D sont utilisés pour calculer les distributions de teneur en eau aux différents pas de temps de l’infiltration d’eau de manière uni-dimensionnelle (infiltration en anneau simple) ou bi-dimensionnelle (infiltration à charge constante dans des forages de faibles profondeur). Les teneurs en eau sont converties en paramètres électromagnétiques en utilisant des relations pétrophysiques, et leurs distributions servent comme entrée pour le logiciel libre GprMax qui simule la propagation d’ondes électromagnétiques. L’algorithme de type « Shuffled Complex Evolution » (SCE-UA) est utilisé pour optimiser les paramètres de Mualem-van Genuchten en ajustant les temps d’arrivée des ondes électromagnétiques enregistrées par le radar de sol au cours des tests d’infiltrométrie.
Cette méthode est en ce moment déployée sur différentes étendues de sables de Fontainebleau pour caractériser les variations spatiales des propriétés hydrodynamiques et les comparer à celles évaluées par ROSETTA (analyses granulométriques) et des mesures de laboratoires en colonnes suspendues.
Léger, E., Saintenoy, A., and Coquet, Y., 2014, Hydrodynamic parameters of a sandy soil determined by Ground-Penetrating Radar inside a single ring infiltrometer : Water Resources Research, 50, 5459–5474.
Léger, E., Saintenoy, A., Tucholka, P., and Coquet, Y., 2016, Hydrodynamic parameters of a sandy soil determined by Ground Penetrating Radar monitoring of Porchet infiltrations : IEEE Journal of Selected Topics in Applied Earth Observations and Remote Sensing, 9, 188–200.
Saintenoy, A., Schneider, S., and Tucholka, P., 2008, Evaluating Ground Penetrating Radar use for water infiltration monitoring : Vadose Zone Journal, 7, 208–214.

11 avril 2019
Apport de la scintillométrie pour l’évaluation d’un modèle de Zone Critique.
Jean-Martial COHARD - Maître de Conférence à l’Université de Grenoble-Alpes (UGA)
résumé
Après une rapide description de la scintillation et de l’exploitation de ce phénomène physique pour en déduire des propriétés de la turbulence atmosphérique, moteur des échanges entre sol et atmosphère dont l’évapotranspiration, Les observations obtenues sur l’observatoire AMMA-CATCH et sur le GIS ORACLE seront présentées. En particulier, ces résultats ont permis de supposer le fonctionnement de la zone critique (ZC) en zone soudanienne en Afrique de l’Ouest, de mettre en place un modèle de ZC adéquat et de participer à son évaluation. Au delà du cas d’étude d’une unité hydrologique élémentaire, les modèles du type Parflow/CLM offrent un cadre de modélisation non calibré, agrégateur de connaissance pour étudier les couplages dans la ZC et leurs évolutions, fonction des changements dans les forçages.

2 avril 2019
Architecture morpho-sédimentaire et dynamique de formation des milieux deltaïques méditerranéens au cours de l’Holocène : le cas du delta du Tibre (Italie).
Salomon FERREOL - Chercheur géoarchéologue au LIVE (Laboratoire Image Ville et Environnement) UMR 7362 de Strasbourg
résumé
Malgré la diversification et la multiplication des données paléoenvironnementales, géomorphologiques et géologiques, l’évolution des deltas au cours de l’Holocène est encore mal comprise. Une partie de la difficulté provient de la combinaison de ces données (données paléoenvironnementales et sédimentaires, niveaux marins, données LiDAR, données géophysiques etc.). En se basant sur l’exemple du delta du Tibre, une attention particulière sera portée aux données morphologiques (paléo-géo-morphologiques et archéo-morphologiques) et aux données chronologiques (14C, OSL, datations tephrochronologiques et archéologiques). Nous tenterons de proposer une vision renouvelée de l’évolution du delta du Tibre en intégrant spatialement les données issues de plusieurs disciplines (paléoenvironnements, géomorphologie, géologie, géophysique, archéologie) et en systématisant l’usage d’un modèle âge-profondeur conçu comme interdisciplinaire. Différentes thématiques clés pour l’étude des deltas seront abordées : la répartition et la configuration des environnements fluviaux, littoraux et lagunaires ; les modalités de contrôle du niveau marin sur différents contextes hydro-sédimentaires ; la relation « littoral – lagune » en contexte transgressif et progradant ; la variabilité verticale (surrection ; subsidence).

28 mars 2019
Les nucléides cosmogéniques in situ comme méthode(s) de datation du Quaternaire : des paléoenvironnements fluviaux à la géoarchéologie.
Gilles RIXHON - Maître de Conférence à l’ENGEES (Hydromorphologie quantitative) et rattaché au LIVE (Laboratoire Image, Ville et Environnement) UMR 7362 de Strasbourg

21 février 2019 & 14 mars 2019
Sensitivity Analysis and Uncertainty Quantification in Modeling : Theory and Examples in Hydrological Modeling.
Alberto GUADAGNINI - Department of Civil and Environmental Engineering, Politecnico di Milano, Italy

abstract

14 février 2019
Nouvelles approches de modélisation et de gestion quantitative des eaux souterraines.
Adil SBAI - Ingénieur de Recherche au BRGM à Orléans

résumé