Nos tutelles

CNRS Université de Strasbourg

Nos partenaires

Ecole et Observatoire des Sciences de la Terre Ecole Nationale du Génie de l'Eau et de l'Environnement de Strasbourg

Rechercher




Accueil > Équipes > Transferts Réactifs dans les Hydrosystèmes Anthropisés - TReHa > Résultats scientifiques de l’équipe TreHa

Transfert et devenir des métaux lourds et des HAP

des boues de forage pétroliers via l’Analyse de l’Impact du Cycle de Vie (AICV)

publié le , mis à jour le

Contexte
L’AICV est une méthode d’évaluation des impacts sur l’environnement tout au long du cycle de vie d’un produit. Dans cette étude il s’est agit de comparer les impacts environnementaux liés à différents types de traitement de boues de forage (thermique, inertage, solidification, mise en dépôt par bourbier). Nous avons analysé la contribution de certains métaux lourds et des HAP aux catégories d’impact suivantes : effets respiratoires, écotoxicité terrestre, réchauffement climatique, énergie non renouvelable et extraction minérale.

Verrous scientifiques
Deux questions principales se sont posées : 1) la pertinence d’une évaluation des impacts environnementaux basée sur des bases de données globales et 2) la caractérisation à l’échelle locale (échelle de site spécifique) des émissions toxiques en analysant le devenir des substances toxiques des bourbiers et en analysant l’effet des substances toxiques des bourbiers (calcul de l’écotoxicité terrestre et de la toxicité humaine).

Démarche méthodologique et résultats
L’approche méthodologique est décrite en figure 1, ainsi que la forme générale des indicateurs d’ACV.
Approche méthodologique........................................................Figure 1 : Approche méthodologique

L’analyse globale du cycle de vie des boues a dans un premier temps permis de déduire la contribution des hydrocarbures aromatiques aux effets cancérigènes, puis par ordre décroissant la contribution du Ba>Zn>As>Sb aux effets non cancérigènes et enfin par ordre décroissant la contribution de Al>Zn>Cu>Pb>Ba>Cr>Ni>Sb>Co>Hydrocarbures aromatiques>As>Cd à l’écotoxicité terrestre. Dans un second temps, les facteurs de caractérisation génériques inclus dans la méthode d’évaluation des impacts Impacts2002+ ont été remplacés par des facteurs spécifiques tenant compte du milieu saharien. Nous avons ainsi pu calculer l’écotoxicité terrestre spécifique et la toxicité humaine spécifique.

Financement
Accord bilatéral franco-algérien. Projet Tassili, CNRS-DPGRF N° 19852

Perspectives
Une voie de recherche a été ouverte pour évaluer le transfert et la persistance des substances toxiques à travers la zone insaturée et la nappe (émissions à long terme).

Références bibliographiques
Ghazi M., Quaranta G., Duplay J., Khodja M (2008) Life-Cycle Assessment (LCA) of drilling mud in arid area. Evaluation of specific fate factors of toxic emissions to groundwater. First results. Society of Petroleum Engineers (SPE)– 9th International conference on Health, Safety, and Environment in Oil and Gas Exploration and Production 2008- In Search of Sustainable Excellence, 2, 968-981.
Ghazi M., Quaranta G., Duplay J. (2006) Environmental impacts evaluation of drilling mud treatments by Life-Cycle Assessment methodology. Drilling Waste management and environment protection in Algeria. Technical Workshop, 7-10 avril, Sonatrach, Hassi Messaoud, Algeria.
Ghazi M., Quaranta G., Duplay J. (2011) Life-Cycle Impact Assessment of oil drilling mud system in Algerian arid area. Resources, Conservation and Recycling 55, 1222-1231.