Nos tutelles

CNRS Université de Strasbourg Ecole Nationale du Génie de l'Eau et de l'Environnement de Strasbourg

Nos partenaires

Ecole et Observatoire des Sciences de la Terre

Rechercher




Accueil > Actualités

séminaire du 11 avril 2019

publié le , mis à jour le

Apport de la scintillométrie pour l’évaluation d’un modèle de Zone Critique.

Jean-Martial COHARD - Maître de Conférence à l’Université de Grenoble-Alpes (UGA)

jeudi 11 avril 2019 à 14h30 à l’amphithéatre du 2e étage au 1 rue Blessig, Strasbourg

résumé
Après une rapide description de la scintillation et de l’exploitation de ce phénomène physique pour en déduire des propriétés de la turbulence atmosphérique, moteur des échanges entre sol et atmosphère dont l’évapotranspiration, Les observations obtenues sur l’observatoire AMMA-CATCH et sur le GIS ORACLE seront présentées. En particulier, ces résultats ont permis de supposer le fonctionnement de la zone critique (ZC) en zone soudanienne en Afrique de l’Ouest, de mettre en place un modèle de ZC adéquat et de participer à son évaluation. Au delà du cas d’étude d’une unité hydrologique élémentaire, les modèles du type Parflow/CLM offrent un cadre de modélisation non calibré, agrégateur de connaissance pour étudier les couplages dans la ZC et leurs évolutions, fonction des changements dans les forçages.